• HELIO

"Etre confiné avec une serre c'est le paradis"

Mis à jour : mai 3


A la fois ingénieurs dans l’âme et bricoleurs, Hubert et Blandine Guillemant ont aménagé astucieusement leur serre HELIO pour permettre une croissance harmonieuse de leurs plantes.


« Faire pousser ses légumes toute l’année, c’est le rêve du jardinier ». Les cultures sous serres font de plus en plus d’adeptes en France. Dans les climats frais, les serres sont utiles pour la croissance et la multiplication des plantes, car elles permettent à la lumière du soleil d’entrer et d’empêcher la chaleur de s’échapper. Dans les climats chauds, les serres permettent une croissance des plantes à l’année malgré les changements climatiques saisonniers. Leur but : semer plus tôt et récolter toute l’année.


Une serre mal exploitée peut entraver la pousse de vos légumes. Le principe est d’éviter une surchauffe le jour, tout en étant totalement à l’abri du gel de vos plants la nuit.


Chevauchement de cultures: épinards tomates



En suivant les recommandations de Hubert, utilisateur de nos serres HELIO, vous améliorez le potentiel de vos serres en atténuant au maximum les écarts de température et en maintenant un sol humide en permanence.




  • L’orientation


La priorité va à l’orientation. Avant de commencer le montage, choisissez un emplacement le plus à l’écart de l’ombre pour permettre à vos légumes de recevoir la lumière du soleil toute la journée. Il est particulièrement conseillé de choisir un emplacement loin des arbres. Vous évitez ainsi de ternir et salir vos vitrages de polycarbonate et entraver la luminosité à l’intérieur de la serre.

Par ailleurs, en exposant votre serre au sud vos plantes profitent des premiers rayons du soleil du matin, d’une surchauffe rapide et du meilleur ensoleillement possible. Le soir, la température du soleil est maintenue jusqu’à la tombée de la nuit.

Hubert a choisi d’implanter sa serre sur un ancien mur isolé, lui même doublé par une nouvelle rangée de parpaings contre l’ancien mur. Son but : bénéficier d’une protection complète contre les vents froids tout en évitant la surchauffe de la serre.


Il est donc tout à fait possible de maintenir votre serre à l’abris du gel en hiver, sans mettre un chauffage d’appoint la nuit. Il faut être extrêmement vigilant sur le choix des matériaux. « Un matériau à forte inertie thermique va être lent à se réchauffer ou à se refroidir tout en absorbant plus de calories qu’un matériau de faible inertie », confie Hubert.

Ces « masses thermiques » vont donc permettre de tempérer la serre en la rafraichissant le jour pour la réchauffer la nuit. Ce qui permet de se protéger du gel comme des coups de chaleur.


"Les matériaux ayant la plus forte inertie thermique sont les matériaux les plus denses et les plus lourds (idéalement le granit). L’eau faisant exception à cette règle, car elle a une inertie thermique deux fois supérieure à la pierre tout en étant beaucoup moins dense."


"Masses thermiques"


Dans le cas présent les parpaings ont été remplis d’un mélange de béton, de gravier, de terre, ou de sable. L’allée centrale a été décaissée pour profiter de l’inertie du sol et des bidons d’eau ont été incorporés aux parois de l’allée centrale.

Hubert a creusé dans le sol de l’allée centrale, pour y mettre les matériaux a forte inertie thermique ( Gravier, béton, eau…).


Les parois de la serre HELIO sont en polycarbonate et proposent donc un design simple et épuré. L’efficacité du polycarbonate permet de mettre en avant les valeurs de HELIO : solidité et transparence. Plus besoin de craindre les intempéries, comme le vent, la grêle ou la neige. Les serres HELIO offrent une résistance au vent, et le polycarbonate gère toute la structure de la serre.

  • Eviter la surchauffe de la serre et la déshydratation de votre terre :

« Il est de coutume d’enterrer la base de la bâche lorsque l’on installe une serre tunnel afin de la protéger du vent, mais cela a pour effet de chasser l’eau de pluie vers l’extérieur », ce qui, très souvent, créé un dessèchement de votre terre. Pour bien arroser votre serre de jardin, il y a diverses méthodes, manuelles ou automatiques. Toutefois, la récolte de l’eau de pluie est pour nous le meilleur moyen (aussi pratique qu’écologique) pour garder votre terre humide.

Dans le cas présent, l’ingéniosité de Hubert est qu’il a ici surélevé l’embase en pin traité classe 4 de la serre afin de la poser sur une rangée de tuiles et réorienter l’eau de ruissellement vers l’intérieur au niveau du sol.


D’un côté, l’eau de ruissèlement rentre directement dans la serre par le sol ; de l’autre une gouttière permet de récupérer l’eau dans une citerne de 1000 l.


L’aération reste un outil essentiel pour éviter une surchauffe dans votre jardin d’hiver, créant un impact négatif sur le développement de vos plantes. Il est donc nécessaire d’aérer votre serre, et ce, grâce au système d’aération thermostatique et automatique de votre serre HELIO.

  • La cerise sur le gâteau :

L’ajout d’une petite ouverture sur le côté est destiné à laisser pénétrer un cordon de vigne qui viendra fructifier à l’intérieur sans que ses racines ne concurrencent les légumes.


A l’intérieur une double rangée d’oyas (ce sont des diffuseurs d’eau en argile) permet de maintenir une certaine humidité dans le sol tout en limitant la consommation en eau.

679 vues
Siège social

26 rue du poteau des 3 seigneurs

78120 Rambouillet

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
Contact
Nos ateliers

Marcanterra Bois et Plantes

48 Chemin de Garennes

80120 Saint-Quentin-En-Tourmont