• HELIO

Les méthodes naturelles pour éloigner les limaces de votre potager.

En cette période de l’année, votre potager sous serre est juste magnifique ! vos plants de tomates croissent et les concombres sont prêts à être dégustés. Le seul bémol reste l’invasion éventuelle des limaces qui s’installent parfois plus vite qu’il n’en parait .


Considérées comme « terreur du potager », ces soit-disant nuisibles ont pourtant un rôle primordial dans le jardin et surtout dans l'écosystème qui le compose. En effet, grâce à leur mucus et à leur déplacement, elles jouent une action favorable sur le sol, qu'elles aèrent, lient et hydratent.



Facile à repérer et très présent dans tous les potagers, ce mollusque se déplace principalement la nuit, puisque les conditions climatiques sont optimales pour lui. La douceur et l’humidité nocturne lui font sortir ses 4 tentacules (deux pour les yeux, deux pour ses capteurs olfactifs) pour aller à l’attaque de vos légumes.



Il existe de nombreuses méthodes pour supprimer ces redoutables destructeurs de jardins. Certaines sont toutefois plus cruelles que d’autres, c’est pourquoi nous listons ci-après les moyens les plus naturels afin de protéger votre potager, sans pour autant modifier l’écosystème , pour éliminer les limaces.


Laisser sa place à la nature !


Avec une simple planche en bois. Soutenir la biodiversité en créant un micro-habitat pour les limaces est le moyen le plus approprié ! Il suffit de déposer à même le sol une planche en bois, à quelques mètres de votre potager. Le but de cette planche est d'offrir un refuge pour les limaces dans une zone humide et ombragée, à portée de glissade.

-En rajoutant quelques déchets de fruits et légumes.

A proximité du micro habitat, les limaces se détourneront ainsi de vos cultures, tout en restant sur place à entretenir le sol.


Planter des végétaux répulsifs autour du potager.

La Bourrache se reconnait par ses cinq pétales et ses cinq sépales qui forment une petite étoile colorant votre potager de bleue, de mauve ou de rose. L’avantage de sa floraison généreuse, est qu’elle attire les insectes pollinisateurs, comme les abeilles, tout en étant un répulsif pour les limaces et les escargots. Si la bourrache ne suffit pas, rajoutez quelques végétaux répulsifs, comme la moutarde, le trèfle, les tagettes ou le cassis. Ces plantes feront également office de barrières naturelles.


Arrosez peu souvent mais abondamment.

Les limaces recherchent l’humidité pour se déplacer facilement. En cas de terre trop sèche, elles ne pourront pas circuler dans votre potager. En répandant de l’eau de façon ciblée, uniquement en arrosant les pieds des plants vous évitez l’attaque de ce mollusque redoutable.



Asséchez la terre autour de vos plants.

Dernier conseil naturel et répulsif, asséchez vous-même les voies d’accès aux cultures en éparpillant autour de vos plantes et dans votre potager des matières déshydratantes comme de la cendre de bois, de la sciure, des aiguilles de pin ou des coquilles d’œufs finement broyées. Sans mucus, impossible pour elles de se déplacer, ce qui découragera les limaces d’attaquer votre potager. Ainsi, elles resteront dans le micro habitat que vous leur avez créé.


Il existe de nombreuses méthodes naturelles pour éloigner les limaces de votre potager, sans pour autant avoir un impact négatif sur l’écosystème qui compose votre espace vert. Un vrai jardinier découragera le mollusque de jardin d’attaquer son potager, mais ne le supprimera pas. Pour une culture vraiment bio et raisonnée, n’aspergez surtout pas vos plants de produit anti-limace, qui par ailleurs détruiront la faune et la flore de votre jardin.

129 vues
Siège social

26 rue du poteau des 3 seigneurs

78120 Rambouillet

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
Contact
Nos ateliers

Marcanterra Bois et Plantes

48 Chemin de Garennes

80120 Saint-Quentin-En-Tourmont